Home / Décryptage / Séparatisme : les juifs organisent une manifestation de pure terreur pour exiger la tête des magistrats de la Cour de Cassation suite à la non affaire Halimi

Séparatisme : les juifs organisent une manifestation de pure terreur pour exiger la tête des magistrats de la Cour de Cassation suite à la non affaire Halimi

Captain Harlock
Démocratie Participative
22 avril 2021

 

La laïcité républicaine.

En attendant que l’Etat d’Israël intervienne sur le territoire français sur demande de Gilles-William Goldnadel, l’insurrection séparatiste juive s’organise pour exiger les plus brutales représailles contre les magistrats de la Cour de Cassation pour avoir reconnu que le noir fou qui a tué la vieille juive Halimi était effectivement fou.

Grâce à cette non affaire, les juifs sont déterminés à obtenir la reconnaissance légale du lèse-majesté pour la race juive en France.

Selon ce principe, tout juif tué dans des conditions actuellement codifiées par le droit commun sera automatiquement considéré comme une victime « d’antisémitisme », ce qui impliquera une peine plus lourde que pour la mort d’un simple goy.

Enfin, la supériorité raciale des juifs sera le droit en France, l’antique rêve des rabbins depuis deux millénaires.

Le CRIF, une organisation israélienne, mène l’offensive avec des religieux radicaux comme le rabbi Korsia pour y parvenir.

La LICRA, une autre organisation israélienne spécialisée dans la haine raciale antiblanche, participera à cette attaque en règle contre la Cour de Cassation et le droit français.

Pour une raison étrange, ces organisations partisanes de la colonisation de la Palestine par la race juive ont utilisé un visuel tricolore pour répandre la terreur en France.

La franc-maçonnerie juive, qui interdit aux goyim d’y adhérer au nom des droits de l’homme, a également appelé à participer à cette agitation suprémaciste en plein Paris.

On compte une poignée de goyim serviles comme le faux imam Chalghoumi, un salarié du vieux yid Marek Halter dont il allume les lumières chaque semaine.

Le fauteur de guerre Bernard-Henri Lévy multiplie les menaces contre la France à la télévision israélienne.

La synagogue, en entier, est sur le pied de guerre.

Eric Zemmour s’indigne que le droit s’applique aux juifs, sans exception.

La Torah – la Bible des Chrétiens – exprime le sentiment éternel de Jéhovah :

…car je suis l’Éternel ton Dieu, un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent…

Exode 20:5

Je suis à l’aise avec cette guerre religieuse d’essence raciale que nous font les juifs au prétexte de cette non affaire. Elle clarifie tout.

Le juif qui avoue sa race est moins dangereux que le juif embusqué derrière ses mensonges qui feint d’être « assimilé » pour mieux utiliser l’Etat contre l’homme blanc.

Commentez l’article sur EELB.su