Home / France / Le passeport sanitaire en place dès cet été pour tous les évènements publics

Le passeport sanitaire en place dès cet été pour tous les évènements publics

Captain Harlock
Démocratie Participative
01 mai 2021

Encore une théorie complotiste qui se concrétise.

Le Parisien :

C’est désormais officiel : il faudra bien un pass sanitaire cet été. Emmanuel Macron l’a annoncé, jeudi, dans une interview au Parisien et à d’autres titres de la presse quotidienne régionale. L’idée est simple : conditionner l’accès à un lieu ou à un événement à une vaccination contre le Covid-19 ou à un test négatif récent. Objectif ? Limiter la contamination.

Il prend différents noms et différentes formes. En Israël, pays le plus avancé en termes de vaccination, on parle d’un « passeport vert » : valable six mois pour les personnes qui ont été vaccinées contre le Covid-19 et 72 heures pour les personnes testées négatives, il est nécessaire pour aller au restaurant, à l’hôtel, au cinéma, au musée ou encore dans les stades… Autrement dit : difficile de profiter de sa vie en Israël sans le précieux sésame.

Israël, Israël, ô Israël.

Fin mars, c’est New York qui avait lancé le premier pass sanitaire américain. Son nom ? Pass Excelsior. Comme le « passeport vert » en Israël, on l’obtient après une vaccination (valide 180 jours), un test PCR négatif (trois jours) ou un test antigénique négatif (six heures). Toutefois, il n’est en rien obligatoire pour le moment. C’est « un moyen gratuit, rapide et sécurisé de présenter une preuve de votre vaccination Covid-19 ou des résultats de test négatifs aux entreprises qui peuvent l’exiger dans le cadre des directives de réouverture », précise l’Etat de New York sur son site.

Le passeport sanitaire devrait toutefois être utilisé partout dans le monde pour voyager. Cela ne changerait toutefois pas grand-chose à ce qu’il se passe aujourd’hui : le pass sanitaire permet d’authentifier qu’un voyageur a reçu le vaccin contre le Covid-19 ou qu’il a été testé négatif, ce qui est déjà fait à l’arrivée et au départ dans de nombreux pays, dont la France.

Emmanuel Macron l’a dit face à la presse locale : il n’y aura pas besoin de « pass sanitaire » pour aller au restaurant ou au café. « Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis », a expliqué le président de la République. Mais d’ajouter : « Par contre, dans des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions, il serait absurde de ne pas l’utiliser. »

Le « pass sanitaire » français devra encore être débattu au Parlement, a priori d’ici la fin mai. Selon la feuille de route de l’exécutif, toutefois, il devrait être utilisé dès le 9 juin, dans les lieux de culture (comme les salles de concert), les établissements sportifs (les stades de football par exemple), les salons et les foires. Il sera aussi obligatoire pour participer à des événements de plus de 1 000 personnes, en intérieur (une conférence par exemple) comme en extérieur (un festival au grand air) , à partir du 30 juin, date à laquelle ils seront autorisés.

Je vous rassure, avec le variant indien produit par les unités de guerre biologique de l’US Army, le passeport sanitaire sera aussi obligatoire pour le reste.

Il aura fallu moins de deux ans pour appliquer ce dont nous parlons ici depuis mars 2020.

Commentez l’article sur EELB.su