Home / Décryptage / (((Crépublique))) : l’offensive médiatique « anti-décoloniale » du caméléon afro-ashkénaze Rachel Kahn se poursuit

(((Crépublique))) : l’offensive médiatique « anti-décoloniale » du caméléon afro-ashkénaze Rachel Kahn se poursuit

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 mars 2021

 

Comme la Mer Rouge devant Moïse, les plateaux de télévision s’ouvrent miraculeusement devant Rachel Kahn, métisse afro-ashkénaze chargée de contenir médiatiquement la montée en puissance identitaire de la jeunesse islamo-africaine.

Rachel la juive est venue rappeler à l’ordre les millions de noirs et de maghrébins qui donnent des sueurs froides à la juiverie au pouvoir. Mot d’ordre : seuls les juifs ont le droit d’être ultra-communautaristes et d’utiliser la carte de la double-allégeance, les autres doivent se contenter d’être du bétail goy indifférencié.

Yann Barthès, d’ordinaire si méprisant et cassant, fait preuve d’une onctueuse déférence devant le dernier caméléon de Judée.

En dépit du masque du métissage, le manipulateur juif perce. Cette mulâtresse juive a beau joué les noires ingénues, elle jubile à la seule idée d’abuser les afro-musulmans qui regardent cette farce convenue. Sans parler des Blancs stupides qui écoutent religieusement cette juive prêcher hypocritement l’inexistence des races dans le seul but d’asseoir la victoire de la race juive.

La seule arme efficace est encore et toujours la même : dénoncer cette juive pour la juive qu’elle est.

Ces juifs sont aussi insolents que dénués de scrupules. S’ils le pouvaient, ils se grimeraient en moines bouddhistes pour dicter leur conduite à un milliard et demi de chinois.

Commentez l’article sur EELB.su