Home / Les dernières actualités / Après l’attentat djihadiste de Rambouillet, Mélenchon appelle à purger l’armée des officiers hostiles aux islamistes

Après l’attentat djihadiste de Rambouillet, Mélenchon appelle à purger l’armée des officiers hostiles aux islamistes

Captain Harlock
Démocratie Participative
27 avril 2021

 

Mélenchon se montre beaucoup plus expansif à propos de la lettre signée par des officiers de l’armée diffusée sur le net le 21 avril qu’au sujet de l’attentat djihadiste de Rambouillet ce week-end.

Ce n’est pas un hasard : la gauche radicale, soucieuse de courtiser le bloc démographique musulman, cherche à déplacer la narration de telle sorte que l’envahisseur mahométan puisse souffler en cette période de ramadan.

Lors d’une conférence de presse, Mélenchon a exigé une purge à grande échelle des cadres de l’armée suspects de ne pas vouloir se soumettre aux islamistes et au djihad global, ce qui, d’après lui, mettrait en danger « la République ».

Au moins, nous savons que cette vieille ordure nostalgique de son Maroc natal est déterminée à soutenir les islamistes jusqu’au bout, y compris en excitant les musulmans contre l’armée le moment venu.

Ce n’est pas une surprise mais au moins les choses sont claires.

Les membres de sa bande au parlement doivent être placés sur une liste noire en vue de l’anéantissement de la gauche radicale. Pour une fois, je citerai un précédent républicain en la matière : l’interdiction du Parti Communiste le 26 septembre 1939 par la Troisième République pour intelligence avec l’ennemi.

En prêtant la main aux égorgeurs afro-musulmans sur le territoire français, ces marxistes radicaux contribuent à l’effort de guerre islamique en France. Plus la décision de leur liquidation politique sera retardée, plus le bilan humain sur le front français sera lourd. Pendant que Mélenchon chauffe à blanc les 10 millions de mahométans du pays depuis son domicile confortable, des civils se font égorger – et nous n’en sommes qu’au début.

Face à cette agitation, le centre bourgeois opportuniste, paralysé par la peur, navigue à vue, précipitant le désastre.

D’une manière plus générale, il faut des listes exhaustives de tous les membres des organisations de la gauche radicale qui soutiennent l’invasion islamique au niveau local, départemental, régional et, évidemment, national. Ce qui inclut la totalité des cadres des filières d’infiltration du territoire par l’envahisseur ainsi que tous les plumitifs pro-invasion qui sévissent dans la presse – régionale ou nationale.

Une fois sa direction neutralisée, la gauche radicale ne pourra plus organiser la masse afro-islamique.

Commentez l’article sur EELB.su